Comment fabriquer son e-liquide DIY ?

Le domaine de la cigarette électronique ne cesse d’évoluer constamment. Actuellement, nombreux sont les types d’e-liquide sur le marché ayant des arômes différents. Le DIY est issu du terme anglais « Do It Yourself » qui peut être traduit le fait de faire soi-même quelque chose. Un e-liquide DIY est donc un liquide pour cigarette électronique fait maison. Fabriquer son propre liquide pour cigarette électronique est une occasion à saisir pour créer de nouvelles saveurs et acquérir des connaissances.

Les ingrédients pour fabriquer son propre e-liquide

Quelques ingrédients sont indispensables pour créer un liquide pour cigarette électronique. Pour plus d’informations sur la préparation DIY e-liquide, il est vivement conseillé de consulter un site spécialisé dans le domaine du vapotage tel que e-fumeur.fr.

Tout d’abord, un élément essentiel c’est la base. Il s’agit d’un liquide neutre c’est-à-dire sans goût, mais ayant un taux de nicotine selon le besoin du consommateur. Afin d’augmenter le taux de nicotine dans le liquide, l’utilisation d’un booster nicotine est idéale nécessaire. Ensuite, l’utilisation des arômes concentrés est aussi indispensable pour donner du goût au DIY e-liquide. Actuellement, il existe des centaines d’arômes qui sont disponibles sur le marché. Les plus fréquents sont en général : menthe, classique, fruitée, boisson ainsi que gourmand.

Enfin, un additif est aussi nécessaire pour relever le goût d’un arôme. L’utilisation d’additif permet d’apporter une finition ou une touche finale au liquide pour cigarette électronique afin de lui donner des saveurs fruitées ou encore des sensations de fraîcheur, sucrer ou piquantes. Une fois tous ces ingrédients réunis, l’opérateur doit disposer d’un kit de préparation contenant des flacons vierges, un matériel de protection ainsi que des seringues pour manipuler aisément le futur e-liquide.

Les étapes de préparation d’un e-liquide

Avant de procéder à la fabrication d’un e-liquide, il est conseillé de s’installer sur un plan de travail totalement sec et propre. Tous les accessoires, kits ou matériels nécessaires pour la préparation doivent être bien nettoyés tout en étant fonctionnels. La fabrication d’un liquide pour cigarette commence par l’ajout des arômes, de la nicotine et de la base neutre dans le flacon.

Ensuite, le dosage des arômes se fait en fonction des besoins et s’effectue selon des pourcentages de dilution. Un arôme dosé à 15% signifie que cette quantité doit représenter le volume total contenu dans le flacon à la fin de la fabrication. Pour mieux doser les arômes, il existe une formule idéale ; 15% du volume total doit être soustrait pour obtenir le taux d’arôme voulu. Par exemple, pour un flacon de 50 ml, le calcul se fait comme de suite : 0.15 x 50 = 7.5 ml d’arôme concentré.

Il faut aussi bien doser en fonction de la composition de la base. Enfin, il est temps de laisser aux arômes le temps de maturer. La durée de maturation ou le temps de steep est différent selon le type d’arôme utiliser. Pour un DIY e-liquide pour cigarette électronique de type fruité mono-arôme, le temps de steep est estimé de 0 à 5 jours. Pour un fruité multi-arome, 3 à 7 jours sont indispensables pour un meilleur résultat. En ce qui concerne, les menthes, vanille, anis, café ou encore les classiques ayant un gout-tabac, 15 à 20 jours de temps de steep sont essentiel pour obtenir un e-liquide parfait.

Avantages d’un e-liquide DIY

Nombreux sont les avantages apportés par un DIY e-liquide afin de satisfaire les besoins. Tout d’abord, fabriquer son e-liquide permet de faire une économie importante au niveau de la consommation. Ensuite, les arômes et les bases permettent de faire différentes combinaisons pour des saveurs fruitées exceptionnelles. Enfin, l’expérience apporte une connaissance voire même la maitrise de toutes les compositions des e-liquides, car chaque liquide pour cigarette électronique est préparé différemment.