Les vapoteurs en France en quelques chiffres

A titre de rappel, une cigarette électronique s’agit d’une alternative beaucoup moins nocive à la cigarette conventionnelle. C’est en effet sa contribution à lutte contre le tabagisme qui est la principale cause sa popularité. En plus de cela, d’autres personnes la considèrent comme étant un accessoire de mode à part entière. Depuis son apparition sur le marché français en 2010, l’e-clope n’a cessé de faire des adeptes. Mais malheureusement, il reste encore difficile de faire une estimation sur le nombre de vapoteurs en France faute d’étude approfondie à ce sujet.

Gros plan sur le nombre de vapoteurs français

Eh oui, jusqu’à aujourd’hui, il n’existe aucune étude statistique donnant de plus amples précisions sur le nombre d’utilisateurs de cigarette électronique. Néanmoins, l’institut national de prévention et de l’éducation pour la santé (INPES) a pris l’initiative de mener sa propre enquête en 2014. Certes, les résultats obtenus après cette enquête ne sont pas très représentatifs, notamment de l’époque actuelle, mais au moins, l’INPES a réussi à obtenir des chiffres approximatifs des vapoteurs en France. Donc, en 2014, l’INPES a estimé le nombre de vapoteurs français à 3 millions dont plus de la moitié sont des vapoteurs réguliers au quotidien. Par ailleurs, toujours selon la même étude, on a constaté que presque tous les vapoteurs français sont des fumeurs et d’anciens fumeurs, soit un pourcentage de 98%. Puis, 75% de ces personnes optent pour la cigarette électronique, mais qui continue toujours à fumer régulièrement de la cigarette (vapo-fumeurs), 8% des fumeurs occasionnels et 15% ont complètement abandonné la cigarette conventionnelle pour passer à l’e-cigarette.

La fin du tabac en France ?

Selon la ministre de la Santé Agnès Buzyn, presque 1 million de fumeurs ont réussi à stopper le tabagisme en l’espace d’un an. Pour être plus précis, en 2017, 26,9% des personnes de 18 à 75 ans consomment du tabac tous les jours alors qu’en 2016, ce pourcentage était à 29,4%. Et à ce qui parait, cela ne va pas s’arrêter et que les résultats vont surement s’améliorer chaque année. Par ailleurs que c’est en quelque sorte grâce à l’apparition de la cigarette électronique que le taux de consommation de tabac à beaucoup diminué en France hormis la hausse des prix du paquet de cigarette. Selon le sondage qui a été effectué par le Figaro auprès de 1030 personnes environ, la cigarette électronique est considérée comme étant la solution la plus efficace contre le tabagisme. Les Français pensent que l’e-cigarette s’agit d’une arme efficace qui aide beaucoup au sevrage tabagique. Puis, statistiquement parlant 20% des personnes qui ont été interrogées affirment que la présence de l’e-cigarette dans le marché est « très important » dans la diminution du nombre de fumeurs, 48% pensent qu’elle est « importante », 23% pensent qu’elle occupe un rôle « peu important » et 9% pensent que l’e-cigarette n’est pas importante du tout. Parmi toutes les personnes qui ont été interrogées, 80% pensent que c’est aussi le hausse du prix du tabac qui a aussi provoqué la chute du nombre de fumeurs en France.

L’évolution du marché de l’e-clope de 2015 à 2018.

On a constaté que depuis 2015, le marché français de l’e-cigarette a brusquement chuté jusqu’en mai 2018 selon de nombreuses études qui ont été menées dans l’objectif d’avoir de plus amples précisions sur l’évolution du marché français. Du coup, face à cela, plus de 600 boutiques de cigarette électronique ont fermé leurs portes en 2016 contre 1000 boutiques l’année précédente. Pour ce qui est des années 2017 et 2018, le marché français d’e-cigarette s’est davantage amélioré et que la différence entre l’ouverture et la fermeture de boutiques n’est plus du tout dans le négatif. Par exemple en 2017, 307 boutiques ont vu le jour contre 221 boutiques qui ont fermé leurs portes. En 2018, 115 boutiques ouvertes contre 32 boutiques fermées.