La cigarette électronique est elle totalement inoffensive ?

Aujourd’hui, il se trouve que de nombreuses personnes, aussi bien les fumeurs que les non-fumeurs, sont perdus quant aux risques et les bénéfices de la cigarette électronique. Il est donc normal, car lorsqu’une étude affirme que l’e-cigarette est totalement inoffensive, une autre prouve le contraire. Du coup, on ne sait plus du tout laquelle on peut croire. Mais ce qui est certain jusqu’à maintenant, même si les conséquences de la vapoteuse restent encore à déterminer, c’est qu’elle est beaucoup moins dangereuse que la cigarette conventionnelle.

La cigarette électronique est moins nocive que la cigarette classique

Arrivée en France en 2010, la cigarette électronique y connait un succès considérable. Eh oui, elle n’a cessé de gagner en popularité, et ce jusqu’à aujourd’hui. Mais malgré le fait qu’il est très en vogue, on peut dire que c’est un produit plutôt « inconnu » quant à ses inconvénients sur l’organisme, faute de recul pour être affirmatif à 100%. Il faudra donc attendre quelques années avant d’avoir des preuves palpables des effets à long terme de vapotage et de découvrir si ce produit est-il totalement inoffensif ou pas. Donc, ceux qui sont sceptiques quant à le vapotage, le mieux est de ne rien faire. Cependant pour les fumeurs, il serait mieux d’abandonner petit à petit le tabac en se penchant davantage sur l’e-cigarette. Et bien qu’on n’ait pas aujourd’hui assez de preuve sur la nocivité de cette dernière, il est tout de même certain qu’elle n’est pas dangereuse comparée à la cigarette papier. Certes, ces deux types de cigarettes comportent de la nicotine, mais l’aérosol émis par l’e-cigarette ne comporte ni de monoxyde de carbone ni de goudrons, contrairement à la cigarette habituelle. Eh oui, la fumée émise par cette dernière renferme plus de 4 000 substances dont 80 parmi elles sont cancérigènes. Ce qui est déjà une grande chose qui explique pourquoi la vapoteuse est moins nocive que le tabagisme. Qui plus est, la nicotine, même si elle est extrêmement addictive, n’est pas une substance cancérigène. Et que la dépendance à cette substance serait minime chez les vapoteurs que chez les fumeurs.

Le vapotage et la santé en général

Comme déjà précisée précédemment, la cigarette électronique est loin d’être dévastatrice comparée à la cigarette conventionnelle, ce qui montre qu’elle n’est pas si dangereuse pour la santé en général (jusqu’aux preuves du contraire). Selon des études récemment menées par des professionnels, il a été précisé que le vapotage agit sur le fonctionnement à court terme des cellules. En ce qui concerne les effets sur le long terme, ça reste encore à déterminer. D’autre part, les liquides pour cigarettes électroniques ou e-liquides permettent de limiter, voire même d’éliminer de manière significative les risques de survenue de graves pathologies, essentiellement les cancers ainsi que les problèmes cardiovasculaires (infarctus, accident vasculaire cérébral…), et ainsi de suite… En ce qui concerne les fumeurs qui ont opté pour le passage de la cigarette classique à la vapoteuse, ils vont beaucoup aider leurs poumons à se débarrasser des sécrétions causées par le mode de consommation privilégiée du tabac. De plus, leurs capacités gustatives et olfactives peuvent être retrouvées. En outre, en achetant de l’e-cigarette, il faut à tout prix rester attentif, car si jamais les batteries alimentant le produit sont de mauvaise qualité, la cigarette électronique elle-même peut exploser, ce qui va engendrer des blessures et de brulures plus ou moins considérables. Pour ce qui est des primo-fumeurs, l’inhalation de la nicotine peut légèrement accélérer le rythme cardiaque. Il est donc normal si la vapoteuse est interdite pour les personnes qui souffrent de problèmes cardiovasculaires. Cette nicotine peut également entrainer des symptômes de dépendances.  cncon

Le vapotage passif est-il inoffensif ?

À vrai dire, les risques pour la santé liés au vapotage passif sont quasiment inexistants ! La raison, c’est parce que la vapeur générée par la cigarette électronique ne comporte aucune substance toxique ou cancérigène, contrairement à la cigarette conventionnelle. Donc, la seule exposition passive liée à l’e-cigarette serait l’exposition de la nicotine se présentant sous forme d’aérosol. Cette nicotine peut dans ce cas pénétrer dans le sang des non-fumeurs exposés de manière passive au vapotage. Mais selon des recherches, le taux de nicotine présente dans le sang et dans l’urine des non-fumeurs pour du vapotage passif est considérablement minime, contrairement au tabagisme passif. De plus, la nicotine n’est pas une substance cancérigène.